Alcool et permis probatoire

Alcool et permis probatoire

Depuis le 1er Juillet 2015, les conducteurs novices ne peuvent plus boire d'alcool avant de conduire.

Désormais, le taux d'alcool autorisé est à 0,2 g/l pour tous les permis probatoires. La réglementation s'applique à tous les jeunes conducteurs pendant :
- 3 ans après obtention du permis.

- 2 ans si le permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée.

 

0,2 g/l, c'est zéro verre d'alcool car dès le 1er verre, ce seuil peut-être dépassé.

Quelles sont les sanctions ?
 

Les jeunes conducteurs contrôlés avec un taux d'alcoolémie supérieur ou égal à 0,2 g/l encourent :
- un retrait de 6 points sur leur permis
- une amende forfaitaire de 135€
Attention car la première année du permis probatoire, le conducteur perd son permis de conduire pour solde de points nul, il doit repasser l'examen du permis de conduire (code et conduite).

 

Pourquoi les conducteurs novices ?

- Les accidents de la route sont la première cause de mortalité et de handicap des 18 - 25 ans et dans 1/4 de ces accidents, une alcoolémie excessive en est la cause. 
- Un conducteur novice a quatre fois plus de riques d'être impliqué dans un accident mortel.
- Les conducteurs novices sont impliqués dans 24% des accidents mortels.
 


 

Partagez cette actualité